Vivre en ville ou en périphérie : un choix qui a un coût

Choisir un endroit où vivre peut s’avérer être un véritable casse-tête. En effet, il est assez difficile de faire le choix entre une résidence en plein centre-ville ou en banlieue. Il est alors important de se baser sur différents critères pour trouver le lieu de vie idéal. Bien entendu, peu importe le choix final, vivre en ville ou en périphérie possède un coût plus ou moins important. Voici quelques informations utiles à ce sujet.

Quels sont les avantages et les inconvénients de vivre en ville ?

Vivre dans une ville constitue un choix assez intéressant puisque cela comporte un bon nombre d’avantages non négligeable. En ville, les services de commodité sont généralement à proximité de votre domicile (administrations, supermarchés, hôpitaux…). Vous pouvez aussi y découvrir un bon nombre d’activités destinées aux petits comme aux grands. Bien entendu, la ville se distingue aussi par les nombreux choix de moyens de transport et d’établissements scolaires. Cependant, le fait de vivre en ville comporte aussi quelques désavantages tels que les nombreuses pollutions sonores et environnementales, le stress et la difficulté de trouver un logement.

Vivre en périphérie est-il intéressant ou pas ?

Vivre en périphérie présente aussi un bon nombre d’avantages. La campagne permet à la famille de profiter un peu plus de la nature. Cependant, on n’y trouve pas d’endroit branché pour ses loisirs et il est assez difficile de trouver des moyens de transport. La banlieue, elle, constitue un excellent compromis entre la ville et la campagne. Il n’est pas difficile d’y trouver de bons logements à des prix souvent très intéressants dans des quartiers neufs ou en pleine rénovation. De plus, dans des agglomérations urbaines telles que Lyon, la recherche de transport ne constitue pas un véritable problème.

Quels sont les coûts et les contraintes imposées par ces deux modes de vie ?

Avant de se lancer dans un choix de vie, il est souvent nécessaire d’évaluer les coûts que cela peut entraîner. Cette évaluation peut porter sur différents postes de dépenses comme les prix de l’immobilier. Il faut souvent prévoir 2000 euros/m2 pour une maison contre 3000 euros/m2 pour un appartement en France. Les prix peuvent décroître en fonction de l’éloignement ce qui permet à la banlieue d’être un choix intéressant. Il faut aussi considérer l’impact écologique des habitations. Les habitations en ville consomment souvent moins d’énergie qu’en périphérie. C’est surtout grâce à la proximité des services. Ajoutez à cela les charges de transport. Vous devez faire le point sur le remboursement de vos prêts ou le coût de votre loyer et vos dépenses en matière de déplacement (voiture ou transports en commun).

Achat immobilier : ne pas sous-estimer les frais annexes
Immobilier : faut-il investir dans le neuf ou dans l’ancien ?